Nos outils

Le corps

Nous vivons dans et à travers notre corps qui contient et révèle l’intégralité de notre expérience de vie. C’est à travers lui que nos dimensions physique, émotionnelle, mental et spirituelle se rencontrent et se connectent/ C’est à travers lui que nous apprenons à nous connaître et à connaître le monde qui nous entoure. Expression, guérison, changement, transformation son des actes qui prennent place dans le corps? Quelle sagesse contiennent nos corps ?

Le mouvement/La danse

Le mouvement est le langage premier de notre corps. C’eest dans le mouvement que nous exprimons notre personnalité, nos conditionnements et que nous découvrons de nouvelles ressources. Le mouvement suscite et canalise les émotions. Il nous emmène vers l’intérieur au contact de nos expériences intimes et vers l’extérieur pour exprimer nos expériences dans l’espace et avec les autres. Alors que notre répertoire de mouvement se diversifie, nos répertoires émotionnel et imaginaires s’enrichissent également. Tout dans notre univers est en perpétuel mouvement. Si on part du principe que tout mouvement est comme une dans et que chacun d’entre nous est un danseur, alors quelles danses nos corps appelent-ils ?

Le dessin
Le dessin nous met au défi de capturer nos images et de leur donner forme. Il est une trace du mouvement et des émotions après que la danse ait disparu du temps et de l’espace. Les dessins sont des cadeaux de notre imagination. Quels sont les couleurs, les formes, les textures et les symboles de notre imagination/imaginaire ? Quelles danses nos dessins appellent-ils ?

La voix/Le son

Donner voix aux expériences qui nous habitent, créer les sons qui accompagnent nos danses, les sons d’une image, d’une sensation ou d’une émotion. Si nos corps pouvaient parler, que diraient-ils? Si nos dessins pouvaient chanter, quels seraient leurs chants ?

L’écriture/Le dialogue

Trouver les mots, les dire, les écrire et ramener la créativité dans le langage. Devenir des narrateurs et des poètes de nos histoires individuelles et collectives. Que dire, comment le dire. Quelles histoires créons nous?

L’improvisation

Apprendre à jouer, sérieusement, intensément, spontanément, en prenant des risques, en expérimentant, en s’engageant dans ce qui se joue, être pleinement présent à l’instant, en se débarrassant des jugements et de l’attachement à un résultat. Nous restons ouvert, nous acceptons de nous laisser surprendre. Rien n’est une erreur, tout devient exploitable et nous exploitons de manière créative tout ce qui émerge. Jeu spontané et inconnu, que va-t-il se passer ?

La performance

est utilisée comme une métaphore pour se mettre en avant, s’avancer, être vu, communiquer avec les autres à travers tous nos sens. Nous sommes confrontés à notre peur de la scène et à notre excitation, à nos inhibitions et à nos impulsions, sous le regarde du monde, faisant alors le lien entre notre histoire individuelle et l’histoire collective. Comment les témoins sont-ils touchés ? Pouvons nous rester présent et authentique ?